COMMENT REUSSIR SA PREMIERE PRISE DE POSTE AU SEIN D’UN CODIR ?

Vous venez d’être promu membre du CODIR de votre entreprise. Le challenge est grand mais le projet magnifique et motivant ! Vous êtes à la fois excité et stressé, pas de panique, voici 5 astuces…

1. Observez Votre Écosystème

Réalisez un premier bilan des modes de fonctionnement et de la personnalité de votre CODIR. 

  • Quelles sont les valeurs affichées et celles réellement partagées par les membres du CODIR. Comment font-elles écho à vos propres valeurs ?
  • Comment  se prennent les décisions ? Comment naissent et se résolvent les conflits au sein de votre CODIR ?
  • Quelles sont les alliances existantes et celles qui sont importantes pour vous ? 
  • Qu’est-ce qui est politiquement correcte de faire, de dire, au sein de ce CODIR, qu’est-ce qui ne l’est pas ?

2. Créer Vos Alliances

Dès le début, il s’agit de prendre sa place au juste niveau au sein de ce CODIR. Rapidement une étiquette peut parfois être posée par certains membres de votre CODIR, tandis que d’autres observent avec plus de recul. Il s’agit de laisser sa propre personnalité se révéler avec ses forces et ses faiblesses sans façonner un masque qui vous dissimule, tout en instaurant un ton constructif et politiquement correcte dès le début.

Un client m’a dit une fois « ma plus grande erreur est de mettre mis en retrait dès le début pour observer sans savoir comment me positionner, malheureusement j’ai gardé cette image d’un collègue sympa et efficace, mais pas vraiment inséré au sein du CODIR »

« Si tu te restes sur le pas de la porte, personne ne t’ouvrira, si tu enfonces la porte, on te remettra sur le seuil de celle-ci pour que tu sonnes avant d’entrer »

  • Identifiez vos relais incontournables au sein de votre CODIR, et investissez du temps pour créer l’alliance en particulier si vous pensez que vous n’avez pas le temps ! 
  • Identifiez  les ressources clés au sein de votre propre équipe (vos N-1) pour savoir qui va porter votre voix et votre stratégie.
  • Identifiez un « partenaire de succès » en dehors des personnes citées ci-dessus, pour que quelqu’un s’occupe de vous ! Un ex collègue parti à la concurrence, un coach, un groupe de dirigeants…Quelqu’un d’externe, non impliqué émotionnellement, qui ne juge pas et ne donne pas de conseils trop vite idéalisés. Choisissez des gens qui croient en vous, qui vous confrontent avec bienveillance et vous font réfléchir !

« Un cheval de course ne gagne pas le grand prix tout seul, il a tout un réseau qui le chouchoute »

3. Affinez Votre Stratégie

Dessinez, écrivez, imaginez, rêvez votre première année avec tous vos succès qui seront réalisés aux différentes étapes clés : à 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois du début de votre prise de poste. Qu’aurez-vous réalisé vis-à-vis de :

  • Votre équipe directe (n-1). Autre que vos objectifs business. Par exemple, créer de l’interdépendance,  de la cohésion, promu 2 personnes…
  • Votre CODIR. Ex Je jouerai précisément le rôle de confrontation/médiation entre le service A et B…
  • Pour vous. Comment je prends soin de moi pour durer et être encore plus performant ?

4. Identifiez Une Force et Une Faiblesse

Réfléchissez 5 minutes à votre dernière prise de poste. Quelle est la leçon à tirer que vous devez impérativement réutiliser aujourd’hui ?

Identifiez quel est le principal réflexe comportemental qui peut vous mettre à risque ; Avez-vous tendance à aller trop vite, à vouloir tout maîtriser, vous avez du mal à créer du lien, vous n’osez pas assez challenger ou au contraire vous n’êtes pas toujours assez souple dans votre manière de communiquer…

Et au contraire, quelle est la qualité principale qui fait que vous êtes là aujourd’hui et que vous devez absolument utiliser au maximum ?

Ecrivez ces 2 traits de votre personnalité et gardez-les à porter de main !

5. Pratiquez Un Égoïsme Sain

Il arrive parfois que devant la surcharge de travail réelle, souvent mêlées à un environnement interne VUCA (Volatilité, Incertitude, Complexité et Ambiguïté), la pression soit telle que ce poste si convoité se termine en désillusion, voir épuisement professionnel.

Le premier dont vous devez prendre soi, c’est vous ! C’est comme dans l’avion, si vous commencez à mettre le masque à oxygène aux autres, vous ne pourrez pas aidez longtemps.

Même si vous travailliez 20 heures par jour, vous n’arriveriez pas à bout pour autant. L’art pour durer à ces niveaux, ce n’est pas seulement être le roi de l’efficacité mais aussi savoir se chouchouter et couper complètement.