La supervision du coaching transcende la simple évaluation professionnelle en encourageant les coachs à cultiver une pratique réflexive intrinsèque. En offrant un espace délibéré pour explorer les nuances de leur travail, la supervision incite les professionnels à s’engager activement dans un processus d’auto-examen. Développer une pratique réflexive personnelle devient ainsi un pilier essentiel de la croissance professionnelle, permettant aux coachs d’approfondir leur compréhension de soi et d’affiner leurs compétences. Cette démarche proactive s’avère non seulement indispensable pour une prestation de services de qualité, mais elle devient également une source inestimable d’épanouissement personnel et professionnel.

Nous avons le plaisir de partager avec vous les 3 bons réflexes pour démarrer ce travail réflexif dans votre pratique de coach professionnel, ainsi qu’une grille d’autoréflexion à utiliser à la fin de chacune de vos séances.

Les 3 bons réflexes à adopter :

  • Prenez 5 minutes à la fin de chaque séance et posez-vous les questions ci-dessous.
  • Restez en contact avec des collègues (anciens camarades de promos, réseau de coach…) pour faire une intervision tous les 3 à 4 mois. C’est un bon moyen pour garder le contact avec votre réseau et pour partager vos doutes et questionnements.
  • Amenez-les sujets les plus complexes à votre superviseur à chaque fois que vous sentez le besoin d’approfondir un sujet, ou toutes les 30/35 heures de pratique environ. Au minimum, il est recommandé d’envisager 3 rdv par an avec un superviseur.

GRILLE D’AUTO REFLEXION POST SEANCE DE COACHING POUR DEVELOPPER SA POSTURE REFLEXIVE GESTES PROFESSIONNELS

 

1.     Qu’ai-je fait pendant cette séance et dans quelle intention ?

2.     Qu’aurai-je pu faire d’autre de plus adapté ?

3.     Qu’est-ce qui m’a interpellé pendant la séance ? Qu’en ai-je fait/pas fait ?

 

ESSAIS

4.     Quels ressentis personnels ou émotions n’ai-je pas utilisés ?

5.     Comment aurai-je pu les méta-communiquer ?

La métacommunication consiste à communiquer sur la manière de communication qui s’est instaurée entre le client et le coach

 

INDICES RELATIONNELS

 

6.     Quelles sont mes hypothèses de reflet systémique entre le client et moi pendant la séance ?

Le reflet systémique : ce qui se joue entre le coach et son client reflète ce qui se passe dans l’espace du client.  Autrement dit le client agit avec vous comme il agit dans son système.

ex 1 : Vous sentez votre client hésitant au milieu de votre séance. Vous lui demandez ce qui le fait hésiter. Il vous avoue qu’il aimerait beaucoup avoir votre avis sur ce qu’il doit dire à son associé pour débloquer une situation d’incompréhension qui s’est installée entre eux au sujet du lancement d’un nouveau produit.

Une hypothèse de reflet systémique peut laisser penser que ce qui se passe dans le système coach-client, se passe également dans le système client-associé. Le client attend un avis du coach et l’associé attend également un avis de la part de votre client.

 

7.     Quand vous repensez à ce client, à qui, ou à quelle situation vous fait-il penser ? Quelle hypothèse de transfert et contre-transfert faites-vous ?

Le transfert en psychanalyse est un processus selon lequel le client projette sur le coach l’image de ses parents et les sentiments (agacement, émerveillement, crainte, dépendance…) qu’il a éprouvés envers eux.

Le contre transfert est la réaction transférentielle du coach face au transfert sur lui de son client, cad sa manière de réagir face au transfert. Ex : suite à la dépendance qu’il ressent de la part de son client, il se sent agacé et à tendance à être un peu dur avec ce dernier. Cette situation lui rappelle inconsciemment le comportement d’un parent.

 

QUI JE SUIS EN TANT QUE COACH ?

 

8.     Que dirai-je de ma posture pendant cette séance si je devais la qualifier en un mot/image métaphorique ?

 

9.     Comment le profil/la thématique de mon client peut me faire grandir ?

 

En utilisant cette grille d’autoréflexion de manière régulière et approfondie, les coachs peuvent développer leur pratique réflexive et affiner leurs compétences dans le domaine exigeant du coaching professionnel.